Quelle misère !

Le ministre de l’instruction publique vient d’interdire aux instituteurs d’exercer les fonctions d’agent d’assurance. Résultat ? voilà ce qui se passe à Dyo :

« Simple et modeste instituteur, je ne puis résister aux ordres de mes supérieurs et je me vois dans la dure et triste nécessité de mes séparer de ces bons Dyoiens (sic) que j’aime. Je pars parce qu’il m’est impossible, avec les trois ou quatre cents francs que me rend mon école, de procurer le nécessaire à ma femme et à mes trois enfants.

Ainsi, je viens, la douleur dans l’âme, donner ma démission.

Puissent les huit années que j’ai passées si paisiblement à Dyo n’être pas infructueuses pour mes élèves. Puissent-ils ne jamais oublier les principes de moralité que je me suis empressé de leur inculquer. »

Le journal la Mouche de Saône et Loire conclut : « le Ministre ne veut pas que ses instituteurs se livrent à des occupations étrangères à l’enseignement ; mais alors qu’il les mettent à même de vivre de leur profession. Placez les instituteurs sur le même rang que les desservants, accordez-leur 800 francs de traitement. Autrement, vous faîtes un acte arbitraire. »

C’était en 1846

L’abbé Lapallus, desservant de Montmelard, sans doute peu satisfait de son traitement de curé, avait trouvé une combine : il vendait du vin. Et pas des fioles d’enfant de chœur : en 1880, il est soupçonné d’avoir vendu 200 pièces (*) de vin du midi !

vin.jpg

 

Quant au curé Denis de Curbigny, on l’accuse de piquer dans la caisse du Bureau de bienfaisance en 1850. Mais là, on est rassurés : ces accusations viennent de mauvaises langues. Le curé, dont « les paroissiens reconnaissent la probité et le zèle évangélique, distribue aux pauvres et aux malades 1000 francs qui constituent son revenu particulier » d’après le juge de paix de la Clayette.

 

Ouf !

 

(*) environ 200 litres la pièce…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s