NON AU TRAVAIL DU DIMANCHE !

 

(j’en profite, le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique n’est pas abonné à mon blog)

Il ya deux cent un an, le Directeur général de la police du Royaume, comte BEUGNOT, déclarait :

Considérant que l’observation des jours consacrés aux solennités religieuses est une loi commune à tous les peuples policés, qui remonte au berceau du monde et qui intéresse au même degré la Religion et la Politique

Que l’observation du Dimanche s’est maintenue avec une pieuse sévérité dans toute la Chrétienté et qu’il y a été pourvu pour la France en particulier par différentes ordonnances de nos Rois

Que ces lois et règlements n’ont point été abrogés, qu’ils ont seulement été perdus de vue pendant les troubles (i.e la Révolution) mais qu’ils ont été implicitement rappelés par les lois des 18 et 29 Germinal an 10 qui ont rétabli l’observation du Dimanche et des Fêtes réduites à un très petit nombre

Et qu’il est nécessaire aujourd’hui de rappeler explicitement ces mêmes règlements pour attester à tous les yeux le retour des Français à l’ancien respect de la  Religion et des Mœurs et à la pratique des vertus qui peuvent seules fonder pour les peuples une prospérité durable

En conséquence, il ordonnait :

Article Premier

Les travaux seront interrompus les Dimanches et jours de Fêtes.

En conséquence il est défendu à tous maçons, charpentiers, couvreurs, terrassiers, menuisiers, serruriers et généralement tous les artisans et ouvriers de travailler à aucun ouvrage de profession et à tous marchands de faire aucun commerce ni débit de marchandises les Dimanches et les jours de Fêtes (…)

II

Il est également défendu à tous porte-faix et hommes de journées de travailler de leur état les Dimanches et les jours de Fêtes (…)

III

Ne pourront les particuliers pendant ces mêmes jours employer à des travaux aucuns artisans, ouvriers et gens de journée à peine d’être personnellement responsable des amendes que ces ouvriers auraient encourues.

IV

Il est également défendu à tous marchands de menue-mercerie, quincaillerie, tableterie, ferrailles etc, à tous revendeurs et revendeuses, marchands d’estampes, d’images ou de vieux livres et à tous étalagistes sans exceptions de colporter leurs marchandises ni de les exposer en vente les Dimanches et les jours de Fêtes (…)

V

Il est expressément ordonné aux marchands de vins, maîtres de café ou de lieux dits estaminets, marchands d’eau de vie, de bière, de cidre, maître de Paume ou de billard de tenir leurs boutiques, cabarets ou établissements fermés les Dimanches et les jours de Fêtes pendant le temps de l’office divin depuis huit heures du matin jusqu’à midi (…)

VI

Il est défendu à tous saltimbanques, faiseurs de tours, maîtres de curiosité, chanteurs ou joueurs d’instruments d’exercer leur métier dans leurs salles ou sur la voie publique les Dimanches et les jours de Fêtes avant cinq heures de l’après-midi (…)

VII

Nulle réunion pour la danse ou pour la musique n’aura lieu avant la même heure dans aucun établissement ouvert au public (…)

VIII

Pourront tenir leurs boutiques entr’ouvertes, les Dimanches et les jours de Fêtes, les pharmaciens et les herboristes, les épiciers, les boulangers, les bouchers, les charcutiers, les traiteurs et les pâtissiers, mais il leur est défendu d’exposer ou étaler leurs marchandises.

IX

Les défenses  prescrite par notre présente ordonnance ne sont pas applicables aux ouvriers employés par les cultivateurs aux travaux de la moisson ou des récoltes que l’état de la saison ou la crainte des intempéries rendraient urgents.

(…)
A Paris le 7 juin 1814

Louis par la grâce de Dieu roi de France et de Navarre donnait ensuite sa version du respect des Dimanches et Fêtes par une loi du  18 novembre 1814 (où les « considérants » de son Directeur général de la Police ont disparu…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :