Scandale !

En 1851, L’inspecteur primaire de Charolles, après avoir fait la tournée des écoles de son secteur rédige son rapport à l’intention de l’inspecteur d’académie.

Autant le dire tout de suite, le niveau n’est pas très bon… On y apprend (mal) le strict minimum. Les enfants sont absents quand leurs parents ont besoin d’eux pour garder les vaches, les maîtres ont la routine comme méthode…

Mais le pire, c’est qu’il y a des écoles illégales et clandestines !

A Dyo, à Ozolles et à Vareilles.

Dans cette dernière localité, c’est l’épouvante : l’institutrice « réunit dans un local fort exigu les enfants des deux sexes » !

L’inspecteur précise : « comme il peut résulter de cette réunion de graves inconvénients pour les mœurs dans une école où les enfants sont nombreux et la classe peu spacieuse, il serait à désirer que les filles seules y fussent admises. »

Ça va tout arranger…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s