Comparaison n’est pas raison

1875. L’inspecteur d’Académie de Saône et Loire est amer : les expositions universelles montrent des exemples en matière d’instruction tellement plus intéressants dans les pays étrangers.

Les expositions dont je ne songe pas à contester l’utilité au point de vue industriel et commercial peuvent avoir leurs inconvénients quand on les applique aux choses de l’instruction. Ainsi, comparée aux spécimens fournis par l’Allemagne et les Etats Unis à l’exposition universelle de Vienne, l’installation de nos maisons d’école de Saône et Loire paraît bien mesquine et, dans notre mobilier scolaire, œuvre inconsciente d’un menuisier de village, on chercherait en vain la trace des observations du docteur Fahrner (*)

Tout en appréciant les louables sacrifices que s’imposent certaines localités étrangères pour doter l’instruction d’un établissement scolaire dont les moindres détails ont été minutieusement calculés, je crois qu’on s’exposerait à d’assez graves erreurs en s’appuyant sur une pareille impression pour justifier cette infériorité en matière d’instruction primaire dont on gratifie trop facilement notre pays. Il me semble qu’on n’établit pas assez la distinction qui existe entre l’installation des villes et celles des campagnes. Dans les villes dont le budget se chiffre par millions, il est assez facile d’en détacher quelques parcelles pour les consacrer à l’établissement d’une maison d’école dont l’hygiène pédagogique sert à déguiser la somptueuse installation mais ces coûteuses fantaisies dont l’exhibition est destinée à flatter l’orgueil national ne peut pas donner, je suppose, en Allemagne plus qu’ailleurs une idée de l’organisation matérielle de l’instruction dans un village de 5 à 600 âmes.

Vienne
voir  : JO 10 février 1873 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62168366/f8.image.r=fahrner.langFR : « Hygiène des écoles d’enfants » par le docteur Liebreicht devant l’institution royale de la Grande Bretagne
extrait :

Les fâcheux effets que la position affaissée, courbée, des enfants dans les écoles exerce sur leur santé, en particulier sur les poumons, les viscères abdominaux, la conformation et la vue, ont récemment beaucoup attiré l’attention des médecins, et fait naître les travaux de Barnard, Schreber, Gast, Passavant, Guillaume, Coindet, Fahrner, Cohn, Heinemann, et de beaucoup d’autres. Je vous recommande spécialement l’excellent ouvrage du médecin suisse, le docteur Fahrner, intitulé : l’Enfant et le pupitre. Ces différentes recherches ont amené une opinion presque unanime quant aux causes de la pernicieuse position prise par les enfants et l’on est également d’accord quant aux moyens à adopter pour remédier à ces maux.

On supposait autrefois qu’une mauvaise position provenait en partie de l’inattention du maître, et en partie de la négligence des enfants. Mais aujourd’hui il a été clairement prouvé par des raisons anatomiques et physiologiques qu’il est impossible que les enfants conservent une bonne position avec des sièges et des pupitres défectueux. Les défauts du mobilier communément employé ont été soigneusement analysés, et les points suivants ont été trouvés les plus importants : absence de dossiers ou dossiers mal faits, trop grande distance entre le siège et le pupitre, disproportion (généralement trop grande différence) entre la hauteur du siège et celle du pupitre, mauvaise forme et mauvaise inclinaison du pupitre. (…)

Publicités

Un commentaire sur “Comparaison n’est pas raison

  1. Intéressant. Je revois les vieux livres de sciences nous montrant les mauvaises positions à éviter et les risques de déformation de la colonne engendrées.
    Un coup de règle sur les doigts pour la faute d’orthographe dès la première ligne: l’inspecteur d’académie était amer et non amère!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s