Service public ?

On se plaint du service postal à Curbigny (*).

Pensez que Jean Louis Corneloup qui habite au Fourneau, quasi sur la route de la Clayette à Charolles et dont la maison est à peine à 2 kilomètres de la Clayette ne voit jamais venir le facteur avant 5 HEURES DU SOIR, quand ce n’est pas même à 8 heures…

Franchement, monsieur le directeur des Postes et Télégraphes, vous dont le zèle et le dévouement sont bien connus, ne pourriez-vous pas trouver un moyen d’améliorer cet état de chose ?

On est en 1913  quand même !

Ça fait vingt ans qu’on fait remarquer que les facteurs qui reçoivent le courrier par le train de 6 h 34 devraient pouvoir quitter le bureau de la Clayette avant le soir ! Ce qui fait que ces dévoués fonctionnaires travaillent la nuit.

facteur

Jour de fête (Jacques Tati – 1949)
(*) délibération du conseil municipal du 25 mai 1913
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s