En avant, marche

Voici une contribution au programme de qui voudra pour résorber le chômage :

Chaque année, sur la place du marché des grandes villes, on organisera la

LOUÉE DES DOMESTIQUES.

 

 

Dimanche 20 février, un temps magnifique a permis en effet la tenue de cette grande foire sur la place du vieux marché à Paray le Monial. Il y eut cependant moins de monde que les années précédentes, ce qui n’empêcha pas les bonnes affaires. Voici un aperçu :

– Valets capables de diriger une exploitation agricole et de remplacer le patron : 7000 francs par an
– Bergers de 10 à 12 ans : 1200 francs
– Bergers de 17 à 18 ans : 5000 francs
– Forts domestiques : 6000 francs
– Servantes fillettes de 10 à 12 ans : 1100 francs
– Servantes de 18 à 20 ans : 3500 francs

En dehors de ces sommes, il faut prévoir le logement, le nettoyage et le raccommodage du linge.

On peut éventuellement fournir des sabots.
Certains patrons proposaient généreusement de faire des charrois et des labourages chez les parents.

 

In Le RÉGIONAL DU CENTRE, CHAROLLAIS-BOURBONNAIS, journal républicain indépendant, politique, littéraire, agricole et commercial.
numéro du 27 février 1927
Publicités

Un commentaire sur “En avant, marche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s